L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

Deland, MoniqueAgrandissement Photo: © Michel Biron

Deland, Monique

Genre(s) littéraire(s) :
Poésie

Notice biographique

(Montréal, le 6 juillet 1958 - ) Artiste visuelle de formation, Monique Deland enseigne les arts durant près de vingt ans, avant d’opter plus spécifiquement pour la littérature.
 
Son premier livre (Géants dans l’île) remporte le Prix Émile-Nelligan 1995.... Pendant ses études littéraires de maîtrise et de doctorat à l’UQÀM (de 1993 à 2002), elle se voit attribuer le Grand Prix de Poésie Le Noroît 1993 (pour la suite poétique Ta présence à peine), ainsi que le prix académique Québec-Amérique 1998 (pour Rivages) qui récompense  le meilleur mémoire de maîtrise en création littéraire déposé à l’UQÀM.
 
À la fin des années 2000, son livre Miniatures, balles perdues et autres désordres remporte le Prix Alain-Grandbois 2009, et l’édition 2010 du Festival international de la Poésie à Trois-Rivières attribue son Prix Félix-Antoine-Savard à une suite poétique intitulée Tu divises l’espace (intégrée à Géologie des corps surpeuplés).
 
Après avoir été membre du comité de rédaction et co-directrice de la revue de poésie Estuaire de 1999 à 2007, Monique Deland est actuellement membre du comité de rédaction de la revue Les écrits (la revue de l’Académie des lettres du Québec, qui l’a élue membre de son association en 2014). Critique de poésie depuis plus de vingt ans (d’abord pour les revues Trois, Estuaire, et Mœbius), elle publie maintenant ses chroniques régulières dans les pages de la revue Les écrits.
 
Monique Deland enseigne à la carte en milieu scolaire (du primaire à l’université). Elle offre des ateliers d’écriture poétique à divers publics, ainsi que des tutorats individuels en poésie.
 
Monique Deland est membre de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois depuis 1995.
 



  Lire la suite
Classé par :
Titre Date de publication

Oeuvres

  • Géants dans l'île (1994)

    Monique Deland, Géants dans l'île, Laval : Trois, Topaze, 1994, 114 p. ; 17 cm.
    ISBN : 2-920887-62-9 (br.)
    Notes : Poèmes. Prix Émile-Nelligan 1995.
    Livre réimprimé en 1996, 1999 et 2004. Épuisé.
  • Géologie des corps surpeuplés (2011)

    Monique Deland, Géologie des corps surpeuplés, Montréal : Éditions du Noroît, 2011, 94 p. ; 19 cm.
    ISBN : 978-2-89018-716-0
    Notes : Poèmes
    Finaliste au Prix du poème en prose Louis-Guillaume 2012, en France
  • L'intuition du rivage (2000)

    Monique Deland, L'intuition du rivage - [poésie], Montréal : Éditions du Noroît, 2000, 117 p. ; 19 cm.
    ISBN : 2-89018-443-9 (br.)
    Notes : Poèmes.
  • Miniatures, balles perdues et autres désordres (2008)

    Monique Deland, Miniatures, balles perdues et autres désordres, Montréal : Éditions du Noroît, 2008
    ISBN : 978-2-89018-600-2
    Notes : Poèmes.
    Prix Alain-Grandbois 2009
    Finaliste au Prix de poésie des Terrasses St-Sulpice de la revue Estuaire 2010
  • Le nord est derrière moi (2004)

    Monique Deland, Le nord est derrière moi, Montréal : Éditions du Noroît, 2004, 98 p. ; 18 cm.
    ISBN : 2-89018-534-6 (br.)
    Notes : Poèmes
  • La nuit, tous les dieux sont noirs (2014)

    Monique Deland, La nuit, tous les dieux sont noirs, Montréal : Éditions du Noroît, 2014, 124 pages : 1 illustration ; 20 cm.
    ISBN : 9782890188976
    Notes : Notes : Poèmes.Finaliste au Grand Prix du livre de Montréal 2015
Design Web = Egzakt Dernière mise à jour : 12 octobre 2017