L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

Carle, GillesAgrandissement

Carle, Gilles

Genre(s) littéraire(s) :
Théâtre

Notice biographique

(Maniwaki, 1929 - 28 novembre 2009) Auteur dramatique, scénariste, mais surtout l'un des cinéastes majeurs du Québec, Gilles Carle obtient un diplôme de l'École des Beaux-Arts de Montréal en publicité et marketing, peinture et histoire de l'art, fait un stage d'études en histoire de l'art à Paris, Rome et Bruges, complète un certificat d'études en imprimerie, gravure et photographie à l'École des Arts graphiques (École polytechnique) de Montréal, et un certificat d'études en belles-lettres à l'Université de Montréal.... Pour payer ses études, il exerce divers métiers: mineur, comptable, draveur, bûcheron, mesureur de bois pour la CIP, laitier, camionneur, dessinateur, lettreur, correcteur d'épreuves, figurant danseur et show boy… Dans la seconde moitié des années 1950, il fonde, en compagnie de Gaston Miron, Louis Portugais, Olivier Marchand et Hélène Pilotte, les Éditions de l'Hexagone, puis la revue L'Écran, avec Patrick Straram et Jean Billard, puis la revue Liberté, avec Jacques Godbout et André Belleau. Il est tour à tour publiciste au quotidien Le Soleil de Québec, artiste au service des arts graphiques à Radio-Canada, puis critique littéraire et chroniqueur de cinéma et de télévision dans divers magazines et journaux, dont Le Devoir, Vrai, Le Nouveau Journal et Maclean… sous quatre pseudonymes! Il entre à l'Office National du Film du Canada comme recherchiste (domaine scientifique) avant d'y devenir scénariste-réalisateur.

La carrière de cinéaste de Gilles Carle est jalonnée par plusieurs réalisations marquantes: La Vie heureuse de Léopold Z (1965, Grand Prix du cinéma canadien), Le Viol d'une jeune fille douce (1968, Prix spécial du jury du Festival d'Hyères), La Vraie Nature de Bernadette (1972, six Genie Awards au Canadian Films Awards de Toronto), La Mort d'un bûcheron (1973, quatre Genie Awards), La Tête de Normande St-Onge (1975, deux Genie Awards), L'Ange et la Femme (1977, Prix de la Critique européenne à Avoriaz), L'Âge de la machine (1978, sept Genie Awards et Prix spécial au London Film Festival), Fantastica (1980, sélection officielle au Festival de Cannes), Les Plouffes (1981, Prix du meilleur scénario (Hugo Awards) à Chicago et six Genie Awards), The Great Chess Movie (Jouer sa vie) (1982, Prix spécial du jury au Festival de San Francisco et Premier prix du documentaire au London Film Festival), Maria Chapdelaine (1983, quatre Genie Awards), Ô Picasso (1985, Grand Prix du Festival des films latino-américains de Biarritz), 50 ans (ONF) (1989, Palme d'or au Festival de Cannes), La Postière (1991, Prix du public au Festival international du film de comédie, à Vevey, en Suisse), Pudding Chômeur (1996, Bronze Award au Charleston World Film Festival) et Épopée en Amérique (1997, récipiendaire de trois prix Gémeaux).

Gilles Carle écrit également des sketches de cabaret pour Olivier Guimond, le plus grand comique québécois, et une comédie pour la scène, La Terre est une pizza, présentée à Montréal en 1988, puis au Festival d'Avignon l'année suivante et à Paris, au Théâtre du Lucenaire, en 1990. Il reçoit le Prix Albert-Tessier pour l'ensemble de son œuvre (1991), est nommé Chevalier des arts et des lettres par Jack Lang, en France, et fait Docteur en droit honoris causa à l'Université Concordia (1992). Il est honoré de la Croix de la Légion d'honneur par le président de la République française (1994), puis reçoit le Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène (1997) et, enfin, le Prix de l'Ordre du Canada (2000-2001).

Raymond Bertin
Lire la suite
Classé par :
Titre Date de publication

Oeuvres

  • La nature d'un cinéaste (1999)

    Gilles Carle, La nature d'un cinéaste, Montréal : Liber, 1999, 243 p. : ill. ; 23 cm.
    ISBN : 2-921569-64-7 (br.)
    Notes : Le gland : huit clos en deux parties
  • Entretiens avec Gilles Carle (1995)

    Michel Coulombe, Entretiens avec Gilles Carle - le chemin secret du cinéma, Montréal : Liber, De vive voix, 1995, 225 p. : 1 portr. ; 22 cm.
    ISBN : 2-921569-16-7 (br.)
    Notes : Comprend un index
  • La terre est une pizza (1990)

    de Gilles Carle ; mise en scène de Paul Buissonneau., La terre est une pizza, Paris : L'Avant-Scène, L'Avant-Scène Théâtre, 0045-1169 ; 864, 1990, 46 p. : ill., portr.
    Notes : La pièce a été présentée au Festival d'Avignon du 2 juillet au 3 août 1989
  • Caïn (1965)

    Caïn - textes inédits de Gilles Carle, critique cinéaste, Jacques Godbout, cinéaste romancier, Claude Jasmin, critique romancier sur le long métrage canadien, à l'occasion de sa première mondiale à Montréal le vendredi, 2 avril 1965, [Montréal] : [s.n.], 1965, [20] p. : portr. ; 28 cm.
    ISBN : (Br.)
Design Web = Egzakt Dernière mise à jour : 10 novembre 2017