L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

Baranger, LucAgrandissement

Baranger, Luc

Genre(s) littéraire(s) :
Nouvelle, Roman

Notice biographique

(Angers, le 28 juin 1951 - ) Romancier, nouvelliste, parolier et traducteur, Luc Baranger a complété un baccalauréat en Lettres et en anglais, de même qu’un diplôme en éducation spécialisée. Avant de s’installer à Montréal et d’y travailler comme éducateur, il a séjourné dans plusieurs pays où il a exercé divers métier : en Angleterre, il a été «roadie» pour le Steve Gibbons Band ; en France, il a été éducateur et chauffeur de taxi ; à Cleveland aux États-Unis, il a œuvré également comme éducateur ; à La Réunion (Océan Indien), il a été, tour à tour, installateur d'un système d'enseignement à distance pour le Ministère du travail, professeur d'anglais pour les hauts fonctionnaires de l'Administration, animateur d'ateliers d'écriture pour l’Éducation nationale et chef de service à la préfecture de St Denis ; dans le Pacifique Sud, plus particulièrement à Port Vila, il a été propriétaire exploitant d'un semi submersible, professeur de français, directeur du Centre Supérieur de Formation, conseiller technique du Ministre de l'Éducation du Vanuatu pour le compte de l'ambassade de France et nègre de l'ambassadeur de France....
Luc Baranger reçoit, le 24 septembre 2011, en France, le Prix de la nouvelle Rock 2011 pour sa nouvelle One Way Out, des mains de Jean-Luc Manet, président d'un jury composé des Inrockuptibles.


 

Depuis 1996, Luc Baranger est traducteur pour plusieurs maisons d’édition, dont Gallimard, Flammarion, Lattès et L'archipel. Il est notamment le traducteur officiel, chez Gallimard, de l'auteur américain Christopher Moore. Passionné par les civilisations amérindiennes, il l’est tout autant pour le blues et a écrit quelques textes pour le bluesman Paul Personne. En tant que romancier, le nom de Luc Baranger paraît, en 2005, dans le Dictionnaire des littératures policières de Claude Mesplède.

Luc Baranger est membre de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois.
Lire la suite
Classé par :
Titre Date de publication

Oeuvres

  • Au pas des raquettes (2009)

    Luc Baranger, Au pas des raquettes, [Paris] : Éd. la Branche, 2009, (95 p.) ; 19 cm.
    ISBN : 978-2-35306-034-4
  • En données corrigées des variations saisonnières (2007)

    Luc Baranger, En données corrigées des variations saisonnières, [Paris] : P. Petiot, 2007, 285 p. : couv. ill. en coul. ; 22 cm.
    ISBN : 978-2-84814-046-9
  • La balade des épavistes (2006)

    Luc Baranger, La balade des épavistes, Québec : Alire, 2006, 303 p. ; 18 cm.
    ISBN : 2-89615-007-2 (br.)
    Notes : Sur le dos: Polar / noir
  • À l'est d'Eddy (2005)

    Luc Baranger, À l'est d'Eddy, Longueuil : La Veuve noire, Collection Marché noir, 2005, 210 p. ; 18 cm.
    ISBN : 2-923291-02-6 (br.)
    Notes : Sur la p. [4] de la couv. : Nouvelles noires|Prix Alibis, 2005
  • Crédit revolver (2005)

    Luc Baranger, Crédit revolver, Marseille : l'Écailler du Sud, 2005, 278 p. : couv. ill. ; 17 cm.
    ISBN : 2-914264-76-3
  • Dernières nouvelles du blues: when I woke up ce matin (2004)

    Luc Baranger, Dernières nouvelles du blues: when I woke up ce matin - nouvelles, Marseilles : L'Écailler du Sud, 2004, 200 p. : 17 cm.
    ISBN : 2-914264-48-8 (br.)
  • Tupelo Mississippi Flash (2004)

    Luc Baranger, Tupelo Mississippi Flash, Paris : Gallimard, 2004, 246 p. : couv. ill. ; 19 cm.
    ISBN : 2-07-030479-5
  • Backstage (2001)

    Luc Baranger, Backstage, [Paris] : Éd. Baleine, 2001, 234 p. : couv. ill. ; 18 cm.
    ISBN : 2-84219-354-7
  • Éculé sans haine (1998)

    Luc Baranger, Éculé sans haine, La Réunion : La Barre du Jour, 1998, 344 p.
  • Visas antérieurs (1996)

    Luc Baranger, Visas antérieurs, Paris : Gallimard, 1996, 295 p. ; 21 cm.
    ISBN : 2-07-074235-0
Design Web = Egzakt Dernière mise à jour : 12 décembre 2017